Uncategorized

Le final

Image

 

Le 8 décembre 2013 sonne la fin de ma Visiting session à Montréal. C’est avec un léger pincement au cœur et une note de nostalgie que je quitte la ville.

A peine le temps de réaliser que c’est déjà terminé que je me retrouve à Paris. Premières amabilités, premières galères, un retour en France sans un souci de travaux, de voie fermée ou autre cause toujours plus étonnante n’est pas coutume. Montréal et sa bonne humeur me manquent déjà !

Au Québec, je n’avais jamais besoin de courir après un conseiller ou un employé pour obtenir un renseignement, si les gens vous voit à chercher votre chemin ils viendront instinctivement vers vous pour vous éclairer, et ça, toujours avec le sourire.

Et puis, Montréal, c’est une ambiance. C’est une population soudée, détendue et fière de ce qu’elle a. Il y a tellement de choses à faire qu’il est impossible de s’ennuyer ou de tomber dans la routine.

Presque toutes les semaines, il y a des matchs de hockey universitaires, c’est une ambiance incroyable. Les supporters fidèles sont aux couleurs de leur équipe et l’orchestre de l’université qui accueille est présent pour ponctuer le match en dehors des temps de jeux. Vitesse, hargne, chocs, cries de joies, ça ne manque pas d’action !

Bien sûr lorsqu’on reste deux mois dans une ville, on prend quelques habitudes et on trouve vite son bar « fétiche ». Le nôtre, avec les étudiants de ma promotion, c’était La Distellerie n°2, avenue de Mont-Royal, au cœur de la ville. Ambiance relativement tamisée, de la bonne musique, de l’espace pour danser, de jeunes serveurs supers sympas, et surtout des consommations servies en pot. En pot oui, à l’image d’un pot de confiture, de 50Cl ou 1litre…ça pique ! Grands choix de cocktails pour un prix raisonnable, compter 10$ (tips compris) pour le 50Cl et le double pour le pot d’un litre. Une bonne soirée assurée !

Il est très simple de partir se balader aux alentours de Montréal, en voiture ou transports en communs, les deux laissent un grand choix de destinations. La région de Québec offre des paysages à couper le souffle. En remontant un peu vers le Nord, à seulement quelques heures, Tadoussac, Chicoutimi ou encore le lac St-Jean ne vous décevront pas. C’est un voyage nature, toute la route est bordée de montagnes, de lacs, et de forêts à perte de vue. Mais Montréal est aussi à seulement 40 minutes de la frontière américaine. Les états du Vermont, du New Hampshire ou de New-York, qui bordent la frontière, sont les régions les plus boisée des Etats-Unis, on retrouve le même genre de paysages qu’au Québec mais dans l’immensité Américaine. Pour terminer en apothéose, partez flâner à New-York city, la grande pomme et ses illuminations donnent à rêver…

Arrivée début octobre et repartie début décembre, j’ai eu la chance de profiter de la fin de l’été indien à Montréal et de sa neige. De l’arc-en-ciel de couleurs à la ville en blanc, Montréal est une ville extraordinaire que je conseillerai toujours !

 

 

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s